École du Phénix

L'école du Phénix est une école pour les jeunes aux dons remarquables. Il existe en tous cinq maisons toute aussi merveilleuses. Cette école est très mystérieuse...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 petite histoire...

Aller en bas 
AuteurMessage
Miel

avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 19

Ta feuille d'identité
Nom du Personnage: Miel Adhara
Âge du Personnage: 13
Maison du Personnage: Virtus

MessageSujet: petite histoire...   Ven 15 Aoû - 14:34

Salut à tous!!!
Voici une petite histoire que je viens d'écrire! D'habitude j'écris toujours trois tonnes et je le mets pas ici mais pour une fois c'est une petite nouvelle^^ J'espère que ça va vous plaire même si c'est pas super... Surtout n'hésitez pas à mettre un commentaire positif ou négatif, ça me fera super plaisir!! Et désolé pour les fautes d'orthographes!! Wink
Merci d'avances!!! <3<3<3<3


Le jeune soldat

Dans une contrée lointaine, un doux soleil d'été commençait à se cacher derrière les grandes montagnes rocheuses aux sommets enneigés. Les champs de blé, aux pieds de ces montagnes, semblaient revêtirent leurs robes rouge orangée des plus beaux soirs de juillet.
Tout était calme, seul quelques bruits venaient déranger ce silence. Le chant délicat des oiseaux, appréciant cette belle fin de journée, le sifflement de la bise dans les feuillages et le résonnement de bottes d'acier sur un sentier rocailleux.
Un jeune homme aux cheveux châtains broussailleux et au teint bruni par le soleil, marchait d'un pas vif et décidé à travers les champs de blé. Il portait une lourde armure de fer, lui couvrant tout son corps, à l'exception de son visage. Une gigantesque épée était accrochée dans son dos et venait taper régulièrement son armure en un léger bruit métallique.
Depuis sa sortie du village, quelques heures auparavant, il n'avait croisé personne. Les paysans qui passaient de longues journées à travailler la terre, étaient déjà rentrés au village, pour retrouver leurs familles.
Le jeune guerrier qui marchait la tête haute vers les montagnes se nommait Halry. Depuis un mois seulement, il travaillait en tant que soldat pour le chef du village. C'était un titre prestigieux pour quelqu'un comme lui qui avait était élevé dans un famille de fermier. Mais sa détermination sans faille lui avait permis de réaliser son rêve : devenir un guerrier.
Malgré son léger manque d’expérience, Halry prenait son rôle très à cœur et exécutait les demandes du chef avec la plus grande concentration.
Ce matin là, alors qu'il enfilait sa lourde cote de maille, il avait aperçu un morceau de parchemin froissé sur son armure. Intrigué, il avait prit le papier et avait découvert un message. Celui ci semblait avoir été écrit avec hâte et l'encre avait fait des taches qui recouvraient certaines parties du message. Malgré tout, Halry avait réussi à le déchiffrer. Il était inscrit qu'il devait se rendre au pied des montagnes, près de l'arbre mort, au couché du soleil.
Ne sachant que penser et n'ayant aucune idée de l'auteur de ce message, il avait d'abord décidé de ne pas s'y rendre. Mais après avoir passé la journée à y réfléchir, il constata que sa curiosité était trop grande et il décida de suivre les indications.
Voilà comment, Halry se retrouva à arpenter ce chemin, vêtu de son armure de soldat.
Qui avait bien pu écrire ce message ? Hary se répétait inlassablement cette question. Peut être était-ce Lisia, la jeune fille qui s'occupait de vendre les légumes au marché et qui avait l'habitude de passer des après midi à regarder Halry, pendant que celui ci montait la garde devant la grande maison du chef.
Le jeune soldat s'imagina tous les scénarios possibles, et essayait de penser à toutes les filles qu'il avait déjà vu au village. Il continuait d'avancer, se rapprochant des montagnes. Le soleil était maintenant très bas et le ciel prenait, vers l'ouest, une couleur bleue sombre. Il faisait cependant toujours chaud et aucun nuage ne venait gâcher la palette de couleur qu'était devenue le ciel.
Halry se demanda si il avait bien fait de venir vêtu de son armure.Il ne craignait rien dans cet endroit qu 'il connaissait si bien et les filles le préféraient vêtu plus légèrement. Mais maintenant, il ne pouvait plus faire marche arrière.
Halry était arrivé au pied des montagnes et sortit du sentier. Il continua de marcher jusqu'à apercevoir l'arbre mort dont parlait le message. Il s’arrêta. Il n'y avait personne. Il lui faudrait donc attendre. Halry se rapprocha de l'arbre et attendit. Il resta debout en scrutant le paysage, dos aux montagnes. Une légère bise soufflait dans ses cheveux. Halry sifflotait l'air préféré de son père. Ce soir, lorsqu'il rentrerait, son père lui avait promis qu'ils iraient observer les étoiles, comme quand il était petit.
C'est alors qu'un bruit que le jeune homme connaissait bien, trop bien même, rompit le silence de la nature. Le sifflement strident de l'épée que l'on sort de son fourreau.
Les sens aux aguets, Halry dégaina à son tour son arme. Cette grande et puissante épée qui était sa plus grande fierté. Il scruta le paysage du regard... mais il ne vit personne..  
Avait il fait erreur ? Son imagination lui jouait elle des tours ? Il continua à observer le moindre mouvement mais il ne remarqua rien.
Il baissa la garde, persuadé de s’être trompé, lorsqu'une voix retentit au pied de la montagne.
- Je vois que tu a répondu à mon appel. Mais était-ce bien prudent ? De la part d'un des soldats préféré du chef, ne devrais tu pas être au village et protéger sa majesté ?
Halry se retourna brusquement, et découvrit le visage de son interlocuteur. Il sentit le monde s’écrouler autour de lui. Devant lui, muni d'une épée immense se dressait... son père. Que faisait son père armé ici ? Pourquoi lui avait il donné rendez vous ? Halry fut en proie à mile questions.
Son père reprit la parole :
- Plutôt que de soutenir la famille et de nous aider à la ferme, tu as préféré partir au service du chef, sans te soucier de nous et du travail que nous devons fournir chaque jour pour nourrir les bêtes et travailler au champs. Tu es partit de la maison, tu nous as abandonné. Jamais je ne te le pardonnerais !!
Le jeune soldat, terrifié par les paroles de son père fut incapable de prononcer un mot pendant une minute. Puis il se ressaisit. Ces accusations étaient fausses, de quel droit son père osait lui parler comme cela ?
- Je ne vous ai jamais abandonné ! Vous savez bien que tout l'argent que je gagne revient à la famille, que dès que je rentre le soir, c'est pour aider à la ferme ! Je sais bien que tu n'as jamais accepté que je travaille au service du chef, mais c'est mon rêve papa !
- Je n'accepterais pas qu'un membre de ma famille, et surtout mon fils, travaille pour ses ingrats aux poches pleines d'argent ! Tu as le choix, soit tu arrêtes tout de suite ton travaille, soit je te tue de mes propres mains !
Halry se figea. Jamais il n'avait vu son père dans cet état. Il ne voulait pas arrêter d’être soldat, c’était sa seule raison de vivre. Mais en même temps, il ne voulait pour rien au monde affronter son père !
- Décides toi maintenant ! S'exclama le fermier
Halry déglutit et prit la parole :
- Rien ne m’arrêtera père, je resterais soldat jusqu'à la mort !
Le jeune soldat vit les doigts de son père se refermer sur le pommeau de son épée et s’élancer vers lui en hurlant. Lui, ne bougea pas, ce n’était pas son père, pauvre fermier n'ayant jamais tenu une épée qui allait lui faire peur !
L'homme arriva devant lui et enchaîna les coups mal placés et tremblants que Halry contrait sans aucune difficulté. Il voyait dans le regard de son père une haine aveugle et surtout, plus aucun amour pour son fils. Cet homme qui avait toujours était tendre et attentionné était devenu un monstre sans cœur juste à cause d'un choix de son fils. Halry sentit son cœur se serrer devant cette scène.
- Papa, te ne pourra pas me battre, tu te fatigue, cela ne sert à rien !
Mais il continua à se battre, à taper sur son fils le plus violemment possible, de toute ses forces. Mais sans résultat bien sur.
Halry ripostait machinalement, il sentait des larmes apparaître aux coin de ses yeux, voir son père dans cet état le rendait malade...
Soudain il entendit une voix, une voix douce qui le réconforta, une voix qu'il aimait entendre, sa mère.
- Thomas, Halry ! Pourquoi vous battez vous ! Que faites vous ici ? Je vous ai cherché partout !
Halry tourna la tête vers sa mère, lorsque son souffle se coupa et une douleur déchirante se répandit dans son corps. Sa tête partit sur le côté, sa vue devint trouble puis son corps heurta violemment le sol d'herbe fraîche. Dans son dernier moment de conscience, il entendit un cri déchirant résonner dans toute la montagne puis, plus rien.
L'homme avait enfoncé son épée dans la gorge de son fils.

_________________


Salut les gens!!!!! Contente de voir que ma signature vous interresse^^
Moi c'est Miel, j'adore m'amuser, rigoler, m'éclater, faire n'importe quoi avec mes amis!!!!!! D'ailleur, en parlant de mes amis...
Lionounette, Rose, Pene, Arianna,Cissa, Jason, Rue, Pêche, Moon, Lilou, Lilas, My, Ecu, Doony, Ombre, Miss, Écho, Fascina, Prim, Cliodna, Potty, James.... Et tous les autres! JE VOUS ADORE!!!! Que ferais je sans vous?
Merci!!

 http://smileys.surla mouais.... Suspect cette grenouille.... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 17
Localisation : Sous ma couette

Ta feuille d'identité
Nom du Personnage: Rue Adalheidis Heberhardt
Âge du Personnage: 13 ans
Maison du Personnage: Virtus

MessageSujet: Re: petite histoire...   Ven 15 Aoû - 17:39

Ma Mielou *0* ma Mielou c'est génialissime !!!! C'est... C'est.... *_* (la fin m'a donné les larmes aux yeux) c'est magnifique, c'est franchement super <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earane Nerwen Deauclaire
Administratrice reine des Nouilles
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 18

Ta feuille d'identité
Nom du Personnage: Earane Del'Calinse
Âge du Personnage: 13
Maison du Personnage: Virtus

MessageSujet: Re: petite histoire...   Ven 15 Aoû - 19:12

C'est super Mielou! J'adore <3 <3 <3 *o*

_________________

Je veux des bonbons, c'est Halloween quand même!!!

J'aime la viiiiiiiiieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee et chanter *casse une vitre

BREFOUILLE ca vouille? bisou

Oui non? Peut être? Jamais passons^^

Je vous adore plus que tout: Arté, Ruette, Penouille ma femme, Rosounette, Mielounette, Jasounet, Lilas, Titi, Fascina, Potter, Poudoudou, Ariana chou, Sybille, les deux plumes, Lilou, Potty, Clio, Miss, James, Moon, Pechounette sister superwoman, Aria chou, Echolo, Houx... et tant d'autres que j'ai là oublié mais pas ici *montre son coeur et... stop!!!!! Trop gnagnan là XD donc je vous adore TOUS et bisous de fous <3 <3 <3

Je vous bisoutionne et oui je suis folle et alors? Un problème contre les cinglées? Non? Parfait alors vous pouvez peut être rester en vie!!!

Ca dépend de mon humeur mouahahaha [url=http://www.para  approchez si vous osez!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-du-phenix.forumactif.org
Miel

avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 19

Ta feuille d'identité
Nom du Personnage: Miel Adhara
Âge du Personnage: 13
Maison du Personnage: Virtus

MessageSujet: Re: petite histoire...   Ven 15 Aoû - 20:10

Merci les filles! <3 <3 je suis contente que ça vous plaise! <3

_________________


Salut les gens!!!!! Contente de voir que ma signature vous interresse^^
Moi c'est Miel, j'adore m'amuser, rigoler, m'éclater, faire n'importe quoi avec mes amis!!!!!! D'ailleur, en parlant de mes amis...
Lionounette, Rose, Pene, Arianna,Cissa, Jason, Rue, Pêche, Moon, Lilou, Lilas, My, Ecu, Doony, Ombre, Miss, Écho, Fascina, Prim, Cliodna, Potty, James.... Et tous les autres! JE VOUS ADORE!!!! Que ferais je sans vous?
Merci!!

 http://smileys.surla mouais.... Suspect cette grenouille.... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petite histoire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
petite histoire...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)
» une petite histoire rigolotte.....
» L'histoire de Nuage de Mimosa
» petite histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École du Phénix :: Flood :: Histoires-
Sauter vers: